TWO NUDE BLACK BLOC PARTICIPANTS, AT EDGE OF RIVER, IN WOODED LANDSCAPE / DEUX PARTICIPANTS À UN BLACK BLOC, NUS, AU BORD D’UNE RIVIÈRE, DANS UN PAYSAGE BOISÉ.

-

Le monde, ni présent ni absent, devient un fantôme.

Le statut de ce qui se présente à nous est ambigu. On pourrait dire que cela nous aliène : nous subissons le monde entier chez nous, sans pouvoir réagir ; on pourrait à l’inverse dire que c’est une grande liberté que de pouvoir jouir du monde sans le craindre. Mais la retransmission ne se réduit pas à une « apparence esthétique » : celui qui écoute un match de football le fait en supporter excité, il le perçoit comme ayant réellement lieu, il ignore tout du « comme si » de l’art . Nous dirons que l’ambiguité ontologique des événements, à la fois présents et absents, réels et apparents, en fait des « fantômes » .

Gunther Anders (1902-1992)
«Considérations philosophiques sur la radio et la télévision»,
in L’obsolescence de l’homme (1956), éd. Ivréa, 
Paris, 2002, pp.117-241.

Hors du groupe il n’y a que des abstractions et des fantômes.

Tout se qui existe est groupé; tout ce qui forme groupe est un, par conséquent est perceptible, par conséquent est.
Plus les éléments et les rapports qui concourent à la formation du groupe sont nombreux et variés, plus il s’y trouve de puissance centralisatrice; plus aussi l’être obtient de réalité. Hors du groupe il n’y a que des abstractions et des fantômes. L’homme vivant est un groupe, comme la plante et le cristal (…)

Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865)
Philosophie du Progrès [1853]

THREE BLACK BLOC PARTICIPANTS, ONE CLOTHED, TWO NUDES, IN FRONT OF HEAP OF TREE TRUNKS, IN WOODS,  A RIVER IN BACKGROUND / TROIS  PARTICIPANTS À UN BLACK BLOC, UN VÊTU, DEUX NUS, DEVANT UN TAS DE TRONCS D’ARBRES, DANS UN BOIS,  UNE RIVIÈRE EN ARRIÈRE-PLAN.

-

grupo de afinidad

Les groupes d’affinité pourraient aisément être considérés comme une nouvelle forme de famille élargie, dans laquelle les liens de parenté sont remplacés par des relations humaines profondément empathiques (avoir de l’empathie pour quelqu’un, c’est se sentir des affinités immédiates avec la personne, n.d.t.) – des relations alimentées par des idées et une pratique révolutionnaire communs. Bien avant que le mot « tribu » soit devenu un terme populaire de la contre-culture américaine, les anarchistes espagnols avaient appelé leurs congrès asembleas de las tribus – assemblées des tribus. Les dimensions d’un groupe d’affinité sont délibérément maintenues dans des limites modestes, pour permettre à tous les membres un degré d’intimité maximum. Autonome, communautaire, directement démocratique, le groupe combine une théorie révolutionnaire et un style de vie révolutionnaire dans son fonctionnement quotidien.


The affinity group could easily be regarded as a new type of extended family, in which kinship ties are replaced by deeply empathetic human relationships—relationships nourished by common revolutionary ideas and practice. Long before the word « tribe » gained popularity in the American counterculture, the Spanish anarchists called their congresses asambleas de las tribus—assemblies of the tribes. Each affinity group is deliberately kept small to allow for the greatest degree of intimacy between those who compose it. Autonomous, communal and directly democratic, the group combines revolutionary theory with revolutionary lifestyle in its everyday behavior.

Murray Bookchin (1921-2006)
Extrait de Post-Scarcity Anarchism, 1971, 
published by Ramparts Press.Trad. de "A Note on Affinity 
Groups", in Post-Scarcity Anarchism, 1971, par D.Blanchard 
et H.Arnold - traduction brièvement révisée. 
Source : http://ecologiesociale.ch/index.php/textes

All creative people must be anarchists

All creative people must be anarchists, he held, because they need scope and freedom for their expression.
Huneker insisted that art has nothing to do with any ism. « Nietzsche himself is proof of it, » he argued; « he is an aristocrat, his ideal is that of the superman because he has no sympathy with or faith in the common herd. » I pointed out that Nietzsche was not a social theorist but a poet, a rebel and innovator. His aristocracy was neither of birth nor of purse; it was of the spirit. In that respect Nietzsche was an anarchist, and all true anarchists were aristocrats, I said.

Emma Goldman (1869-1940)
Living My Life 
Edition Alfred A. Knopf, New York, 1931, I, p 194

MALE NUDE, WITH BLACK SCARF, POISED TO THROW ROCK, FACING RIGHT, IN WOODS / HOMME NU, AVEC UN FOULARD NOIR, PRÊT À JETER UNE PIERRE, REGARDANT À DROITE, DANS UN BOIS.

-

la dynamite

« Notre action doit être la révolte permanente par la parole, par l’écrit, par le poignard, le fusil, la dynamite (…) Nous sommes conséquents et nous nous servons de toute arme dès qu’il s’agit de frapper en révoltés ».

Pierre Kropotkine (1842-1921)
Dans les colonnes du Révolté, le 25 décembre 1881

l’âge de pierre

Nous sommes encore tous des barbares qui ont recours à la force et à la violence pour régler nos doutes, nos difficultés et nos soucis. La violence est l’arme des ignorants et des faibles. Ceux qui ont un cœur et un esprit solides n’ont nul besoin de la violence car la conscience d’avoir raison leur procure une volonté irrésistible. Plus nous nous éloignons de l’homme primitif et de l’âge de pierre, moins nous aurons besoin d’avoir recours à la force et à la violence. Plus l’esprit de l’homme sera éclairé, moins il emploiera la contrainte et la coercition. L’être humain véritablement civilisé se débarrassera de toute peur et de toute autorité. Il se relèvera et se tiendra fièrement debout ; il ne courbera la tête devant aucun tsar, sur terre comme au ciel. Il deviendra totalement humain lorsqu’il refusera de diriger et d’être dirigé. Il ne sera vraiment libre que le jour où il n’y aura plus de maîtres sur cette terre.

Alexandre Berkman (1870-1936)
L'anarchisme est-il synonyme de violence ? 
Traduit de l'anglais par Ni patrie ni frontières
Extrait de Now and After : The ABC of Communist Anarchism,
New York, Vanguard Press, 1929, chapitre XIX.