All creative people must be anarchists

All creative people must be anarchists, he held, because they need scope and freedom for their expression.
Huneker insisted that art has nothing to do with any ism. « Nietzsche himself is proof of it, » he argued; « he is an aristocrat, his ideal is that of the superman because he has no sympathy with or faith in the common herd. » I pointed out that Nietzsche was not a social theorist but a poet, a rebel and innovator. His aristocracy was neither of birth nor of purse; it was of the spirit. In that respect Nietzsche was an anarchist, and all true anarchists were aristocrats, I said.

Emma Goldman (1869-1940)
Living My Life 
Edition Alfred A. Knopf, New York, 1931, I, p 194

la dynamite

« Notre action doit être la révolte permanente par la parole, par l’écrit, par le poignard, le fusil, la dynamite (…) Nous sommes conséquents et nous nous servons de toute arme dès qu’il s’agit de frapper en révoltés ».

Pierre Kropotkine (1842-1921)
Dans les colonnes du Révolté, le 25 décembre 1881

Le « rebelle »

À l’encontre d’un tel homme cerné, pris au piège d’un « inexorable encerclement », l’être humain qui « s’en va dans la forêt » veut redevenir un être singulier (« singulier » et « sanglier » viennent tous deux du latin singularis, « qui vit seul »). Pour y arriver, le « rebelle » ne se mettra pas en opposition directe. C’est là utiliser les mêmes armes que l’adversaire et risquer de lui ressembler. Il ne se contentera pas non plus d’une attitude de « rebelle » facile. « Recourir aux forêts  » n’est pas une fuite naïve hors du social, hors du « réel ». S’évader dans l’imaginaire n’est qu’une « jonglerie » de l’esprit, une illusion, un mirage de plus. Ce que le « rebelle » recherche n’est pas une fiction commode, mais un lieu de liberté, un champ d’action. C’est ça, la forêt : « un champ d’action pour de petites unités qui savent ce qu’exige le temps, mais connaissent aussi d’autres exigences. »

Kenneth White
Extrait de la conférence de Kenneth White 
au Botanique (Bruxelles). 
Séminaire dans les Ardennes (Mortehan-Cugnon): 
"Sur les pistes du Nouveau Monde"

Der Waldgänger

« Lorsqu’un peuple tout entier prépare son recours aux forêts, il devient puissance redoutable. »

Ernst Jünger (1895-1998)
Der Waldgang. Klostermann, Frankfurt am Main 1951.
Traité du rebelle ou le recours aux forêts.
Ernst Jünger (trad. Henri Plard), 
éd. Christian Bourgois, 1981.